Basja underground

Julien Doigny
Documentaire
21' 30"
septembre 2015 — 15

Synopsis

Bruxelles.

Des enfants que j’ai vus grandir, deviennent adolescents. Ils sont bruxellois, bilingues néerlandais-français et vont construire le futur de cette ville – sans doute construisent-ils déjà le présent.

J’ai trouvé mon devenir dans cette ville si intrigante, et j’aime tant ces enfants qui m’ont aidé à vivre. Aujourd’hui je me détache d’eux, je suis désormais père et je vais acquérir des murs dans cette capitale. Pourtant, jamais ne me suis-je senti aussi dépossédé de ce qui m’entoure que maintenant.

Le post-adolescent qui refuse de laisser mourir l’enthousiasme ravageur de sa prime jeunesse cherche des réponses auprès des rêves de ces pré-ados. Il les suit dans leurs déplacements à travers la ville, le voyage des pas et des distances métriques lui apporteront résonnance - à défaut de réconfort - à son propre itinéraire mental, dans sa quête initiatique.

Biographie du réalisateur

Arrivé à Bruxelles en septembre 2011 pour apprendre la photographie auprès d’un professeur fondamentalement recommandé, l’auteur enchaîne différents métiers, de facteur à aide-chef en passant par babysitter, inventoriste et assistant d’un menuisier, avant de « gagner » sa vie comme traducteur puis professeur d’anglais. Ce mode de vie professionnel lui offre la possibilité temporelle et financière de pratiquer sa passion artistique, dont les média sont photographie, musique rock et faire des films. Après deux courts-métrages autoproduits, Je t’aime et tu ne me crois jamais (non-fiction, 16min, super8 couleur & noir et blanc, 2009) et Ecosse (fiction, 12min, 16mm couleur, 2010), il co-réalise Kodachrome (non-fiction, 63min, super8, 16mm et mini-DV, couleur & noir et blanc) avec Agathe Corniquet, Nicolas Lebecque, Thyl Mariage et Lydie Wisshaupt-Claudel, un film co-produit par les auteurs avec Les Renards asbl.

Filmographie

Je t’aime et tu ne me crois jamais (short, 2009)
Ecosse (short, 2010)

Kodachrome (long, 2012)

Basja underground
N° du film F266
Réalisateur nom Doigny
Réalisateur prénom Julien
Mois de finition Septembre 2015
En cours No
Genre Documentaire
Durée minutes 21
Durée secondes 30
Procédé Couleur & noir et blanc
Cadre 4:3
Format son Stereo
Supports de prise de vue Super8
Supports de projection DCP
BLU-RAY H264
Langues Français
Sous-titres Anglais
Scénario Julien Doigny
Montage Pauline Piris-Nury
Mixage Jean-Rémy Papleux
Son Julien Doigny & Pauline Piris-Nury
Montage son Jean-Rémy Papleux
Image Julien Doigny
Musique Benoît Richard
Synopsis fr

Bruxelles.

Des enfants que j’ai vus grandir, deviennent adolescents. Ils sont bruxellois, bilingues néerlandais-français et vont construire le futur de cette ville – sans doute construisent-ils déjà le présent.

J’ai trouvé mon devenir dans cette ville si intrigante, et j’aime tant ces enfants qui m’ont aidé à vivre. Aujourd’hui je me détache d’eux, je suis désormais père et je vais acquérir des murs dans cette capitale. Pourtant, jamais ne me suis-je senti aussi dépossédé de ce qui m’entoure que maintenant.

Le post-adolescent qui refuse de laisser mourir l’enthousiasme ravageur de sa prime jeunesse cherche des réponses auprès des rêves de ces pré-ados. Il les suit dans leurs déplacements à travers la ville, le voyage des pas et des distances métriques lui apporteront résonnance - à défaut de réconfort - à son propre itinéraire mental, dans sa quête initiatique.
Synopsis en

I’ve seen these children growing up. They’re now teenagers. Typically from Brussels, they speak both Dutch and French. They’re about to build up the future of this city –they’re probably already building it.

I’ve found my fate through this intriguing city. I love these kids so much, they’ve helped me to keep on living. Now I’m going through my own way ; I’m now a father and I’m about to own some estate in this city. Though, I’ve never been so divested of what’s surrounding me now.

I am the forever teenager who will never let his eternal youthful enthusiasm die and I am looing for responses towards my pre-teenage dreams. I’m accompanying the kids through their movements into the city – the very voyage made of paths and wanderings might enlighten my own inner journey, such as an initiatory quest.

Biographie du réalisateur Arrivé à Bruxelles en septembre 2011 pour apprendre la photographie auprès d’un professeur fondamentalement recommandé, l’auteur enchaîne différents métiers, de facteur à aide-chef en passant par babysitter, inventoriste et assistant d’un menuisier, avant de « gagner » sa vie comme traducteur puis professeur d’anglais. Ce mode de vie professionnel lui offre la possibilité temporelle et financière de pratiquer sa passion artistique, dont les média sont photographie, musique rock et faire des films. Après deux courts-métrages autoproduits, Je t’aime et tu ne me crois jamais (non-fiction, 16min, super8 couleur & noir et blanc, 2009) et Ecosse (fiction, 12min, 16mm couleur, 2010), il co-réalise Kodachrome (non-fiction, 63min, super8, 16mm et mini-DV, couleur & noir et blanc) avec Agathe Corniquet, Nicolas Lebecque, Thyl Mariage et Lydie Wisshaupt-Claudel, un film co-produit par les auteurs avec Les Renards asbl.
Filmographie

Je t’aime et tu ne me crois jamais (short, 2009)
Ecosse (short, 2010)

Kodachrome (long, 2012)

Filmography

Je t’aime et tu ne me crois jamais (short, 2009)
Ecosse (short, 2010)

Kodachrome (long, 2012)

Responsable de production Frédéric Dupont
Production AJC!
Production AJC! 15