Synopsis

Des filles qui tapinent sous un pont d’autoroute, une forêt tropicale aux abords de la ville, et d’étranges retrouvailles entre une mère et son fils, qui semble aimer un peu trop sa maman. “Tout l’amour du monde” est comme un rêve éveillé, brutal et troublant, baigné dans le “Yes sir I can boogie”, la chanson culte de Baccara.

Biographie du réalisateur

Guérin van de Vorst est né à Bruxelles le 05 juillet 1978 de parents comédiens. Après des études de cinéma à l’IAD, il réalise plusieurs courts-métrages de fiction ou documentaires sélectionnés dans de nombreux festivals à travers le monde. Ces films s’attachent à dépeindre avec humanité des personnages à la marge de la société.
Son premier long-métrage La part sauvage est sorti en 2017.

Filmographie

2010 : « Putain Lapin », super8, 10’ fiction
2012 : « La part sauvage », 35mm, 15’ fiction
2014 : « Osez la Macédoine », Super16mm, 17’ fiction
2015 : « Pas plus con qu’un steak », HD, 13’ fiction
2016 : « Ulysse », HD, 21’ documentaire
2017 : « La part sauvage », HD, 80’ fiction
2022 : « Tout l’amour du monde », HD, 20’ fiction