La Cour

Noëlle Bastin & Baptiste Bogaert
Fiction
21'
novembre 2017 — 17

Synopsis

Des élèves se déplacent jour après jour aux quatre coins d’une cour d’école, avant de passer la grille qui les sépare de l’extérieur. Dans cette enceinte, l’on y bavarde, taquine, la quiétude est reine. Soudain, la voilà basculer et se perdre quand un bruit sourd du hors champ. Et la boucle de se remettre en route : une nouvelle situation se déplie avec un début qui a précédé le surgissement de ce son. Métaphorique, cette boucle rappelle nos gestes, paroles, instants de vie à chaque fois identiques et toujours renouvelés.

Biographie du réalisateur

Baptiste Bogaert et Noëlle Bastin sont un couple de réalisateur.trice.s basé.e.s à Bruxelles. Iels se sont rencontré.e.s au sortir de l’Université Libre de Bruxelles et La Cambre et ont rapidement initié une collaboration artistique. En 2017, iels réalisent leur premier court métrage de fiction, La cour, produit par le GREC. Iels se lancent ensuite dans la réalisation de deux documentaires, Salut travail (sur le discours de mise au travail d’employé.e.s dans une administration fictive) et Sanglier (sur les énergies de chasseurs wallons) dont iels finalisent actuellement la postproduction.

Leur travail cinématographique est marqué par la mise en scène en plan séquence, l’hybridation entre fiction et documentaire, le recours à des acteur.trice.s non professionnel.le.s et la détestation de leur situation historique.

Actuellement, iels recherchent des financements pour leur second court métrage de fiction, Ce qui vient, centré sur les velléités d’un jeune étudiant à intégrer une insurrection qui sourd autour de lui.
La Cour
N° du film F292
Réalisateur nom & Baptiste Bogaert
Réalisateur prénom Noëlle Bastin
Mois de finition Novembre 2017
En cours No
Genre Fiction
Durée minutes 21
Procédé Couleur
Cadre 4:3
Format son Stereo
Supports de prise de vue Video HD
Supports de projection DCP
Langues Français
Sous-titres Anglais
Montage Christophe Evrard
Mixage Mathieu Calant
Son Luis Trinques
Montage son Luis Trinques
Image Pierre-Edouard Jasmin
Synopsis fr
Des élèves se déplacent jour après jour aux quatre coins d’une cour d’école, avant de passer la grille qui les sépare de l’extérieur. Dans cette enceinte, l’on y bavarde, taquine, la quiétude est reine. Soudain, la voilà basculer et se perdre quand un bruit sourd du hors champ. Et la boucle de se remettre en route : une nouvelle situation se déplie avec un début qui a précédé le surgissement de ce son. Métaphorique, cette boucle rappelle nos gestes, paroles, instants de vie à chaque fois identiques et toujours renouvelés.
Synopsis en The pupils move around every inch of the playground day after day, before walking through the gate that separates them from the outside world. Within the confines of the playground, they chat and tease each other – calmness reigns. Suddenly, all hell breaks loose when a loud thud is heard off camera. And then the cycle begins again: a new situation unfolds with a beginning that had preceded the burst of that noise. This metaphorical sequence reminds us of our own gestures, words and moments of life, which every time are identical and constantly being renewed.
Biographie du réalisateur Baptiste Bogaert et Noëlle Bastin sont un couple de réalisateur.trice.s basé.e.s à Bruxelles. Iels se sont rencontré.e.s au sortir de l’Université Libre de Bruxelles et La Cambre et ont rapidement initié une collaboration artistique. En 2017, iels réalisent leur premier court métrage de fiction, La cour, produit par le GREC. Iels se lancent ensuite dans la réalisation de deux documentaires, Salut travail (sur le discours de mise au travail d’employé.e.s dans une administration fictive) et Sanglier (sur les énergies de chasseurs wallons) dont iels finalisent actuellement la postproduction.

Leur travail cinématographique est marqué par la mise en scène en plan séquence, l’hybridation entre fiction et documentaire, le recours à des acteur.trice.s non professionnel.le.s et la détestation de leur situation historique.

Actuellement, iels recherchent des financements pour leur second court métrage de fiction, Ce qui vient, centré sur les velléités d’un jeune étudiant à intégrer une insurrection qui sourd autour de lui.
Responsable de production Nora et Valérie
Production AJC!
Co-production GREC
Production AJC! 17
Co-production GREC