Face à ce qui se dérobe

Vincent Pinckaers
Experimental
30'
2005

Synopsis

Face à ce qui se dérobe a été tourné entre Bruxelles et Shanghai durant l’automne 2001, sur et aux alentours de la ligne de chemin fer transmongolienne. Entre précieuses rencontres et contextes fragiles, le film finit par se perdre dans le cœur populaire de Pékin qui disparaît au nom du nouveau Pékin voulu par les autorités afin d’accueillir les jeux olympiques de 2008.
2001september brusselsberlinvarsawalodzkievmoscouirkoutskbaïkalulanbaatorzaminuudpekinshangaï december2001
Je sais où je vais. Je sais d'où je viens. Il suffit de suivre le rail. Je suis en mouvement. Confrontation à soi dans le présent. Dans le passage. Je suis en train de partir toujours. Dès que je suis quelquepart, je repars. Bientôt, Maintenant. Je suis juste où je suis au moment même. Ce que je suis ou ce que j'assume être. Si je regarde par la fenêtre, il n'y a rien. Un non-temps. Il y a ce qu'on décide d'y voir. Il y a soi, son désir, sa tristesse. Une rencontre avec soi forcée et des distances de plus en plus précises avec ce qu'on a derrière soi.

Biographie du réalisateur

Né le 04.06.1975 diplômé de l'Insas, réalisateur et directeur de la photographie
Face à ce qui se dérobe
N° du film F
Réalisateur nom Pinckaers
Réalisateur prénom Vincent
Genre Experimental
Durée minutes 30
Procédé Couleur
Cadre 4:3
Format son Stereo
Supports de prise de vue Super8
Supports de projection Beta sp
Dvcam
Langues Français
Scénario Vincent Pinckaers
Montage Vincent Pinckaers
Son Vincent Pinckaers & Uské Orchestra
Synopsis fr
Face à ce qui se dérobe a été tourné entre Bruxelles et Shanghai durant l’automne 2001, sur et aux alentours de la ligne de chemin fer transmongolienne. Entre précieuses rencontres et contextes fragiles, le film finit par se perdre dans le cœur populaire de Pékin qui disparaît au nom du nouveau Pékin voulu par les autorités afin d’accueillir les jeux olympiques de 2008.
2001september brusselsberlinvarsawalodzkievmoscouirkoutskbaïkalulanbaatorzaminuudpekinshangaï december2001
Je sais où je vais. Je sais d'où je viens. Il suffit de suivre le rail. Je suis en mouvement. Confrontation à soi dans le présent. Dans le passage. Je suis en train de partir toujours. Dès que je suis quelquepart, je repars. Bientôt, Maintenant. Je suis juste où je suis au moment même. Ce que je suis ou ce que j'assume être. Si je regarde par la fenêtre, il n'y a rien. Un non-temps. Il y a ce qu'on décide d'y voir. Il y a soi, son désir, sa tristesse. Une rencontre avec soi forcée et des distances de plus en plus précises avec ce qu'on a derrière soi.
Synopsis en

Faced with what escapes was shot between Brussels and Shanghai in the fall of 2001, on and around the line of railway transmongolienne. Between meetings valuable and fragile contexts, the film gets lost in the middle of Beijing People's disappearing in the name of the new Beijing authorities wanted to host the 2008 Olympics.
2001 september brusselsberlinvarsawalodzkievmoscouirkoutskbaïkalulanbaatorzaminuudpekinshangaï december2001
I know where I go. I know where I come from. Just follow the rail. I am moving. Confrontation with itself in the present. In the passage. I'm going always. As soon as I'm somewhere I'm leaving. Soon, Now. I'm just where I'm at now. What I am or what I assume to be. If I look out the window, there is nothing. A non-time. There is what we decided to see. There are so, his desire, his sadness. A meeting with you and forced distances more accurate with what we have behind you.

Biographie du réalisateur Né le 04.06.1975 diplômé de l'Insas, réalisateur et directeur de la photographie
Director’s biography Born on 04.06.1975 graduate of INSAS, director and cinematographer.
Production AJC!
Co-production Maïa dort
Code Vimeo FR 20308874
Production AJC! 2005
Co-production Maïa dort